Guide d’entretien d’un foyer au bois


La basse saison, lorsque votre foyer n'est plus utile au chauffage quotidien, est le moment idéal pour effectuer l’entretien annuel afin de garantir que votre foyer, poêle ou encastrable au bois continue de fonctionner efficacement pendant de nombreuses années.

Bien que l'entretien soit l'une des choses que nous détestons tous faire, il est important de veiller à ce que votre foyer fonctionne correctement et en toute sécurité pour la saison à venir. L'entretien annuel de votre foyer vous permettra de vous assurer que votre foyer fonctionne efficacement et qu'il ne présente pas de blocages ou d'accumulations de créosote susceptibles de provoquer des incendies dans le conduit de fumée ou dans la cheminée.

Si vous n'êtes pas à l'aise pour effectuer vous-même l'entretien, contactez votre détaillant local agréé et prenez rendez-vous. Il pourra s'assurer que votre appareil est en parfait état de fonctionnement, et le préparer pour la prochaine saison de chauffage au bois.

Remarque : avant de procéder au nettoyage, assurez-vous que :

  • vous laissez refroidir le foyer (y compris la cendre) suffisamment longtemps;
  • vous utilisez des lunettes, des gants et un masque ou un appareil respiratoire;
  • vous avez le manuel Regency à portée de main pour consulter les directives en matière de nettoyage, de retrait ou de remplacement.

F

Trouvez plus de vidéos d’entretien ici.


6 tâches d’entretien principales pour votre appareil de chauffage au bois :

1. Nettoyez le conduit pour éliminer les dépôts de créosote
Chaque année, vous devez faire appel à un ramoneur certifié pour nettoyer la créosote de votre conduit de cheminée afin de vous assurer qu'il est propre et sécuritaire. Cela permettra également d'éviter les incendies de créosote pendant le fonctionnement du foyer.

2. Retirez et nettoyez les tubes d’air
Les foyers à deux étapes de combustion utilisent des tubes d’air pour la combustion secondaire. Ces tubes d'air doivent être retirés, puis nettoyés pour s'assurer qu'ils ne sont pas obstrués et que les trous d'air sont dégagés conformément au guide d'entretien des foyers au bois. Reportez-vous à votre manuel d'utilisation pour savoir comment procéder pour votre modèle spécifique.

3. Inspectez visuellement le catalyseur (pour les appareils catalytiques)
Si vous avez un appareil de combustion du bois en trois étapes avec un catalyseur de postcombustion, vous devez retirer soigneusement le catalyseur et l'inspecter visuellement, à la recherche de blocages, de fissures ou d’écaillage. Si le catalyseur ne semble pas présenter de problème, remplacez-le avec précaution. S'il semble y avoir des dommages importants, votre catalyseur pourrait être endommagé et vous devez contacter votre détaillant Regency local pour le faire réparer.

Remarque importante : Les catalyseurs de postcombustion ont une durée de vie d’environ 6 à10 ans et plus s’ils sont utilisés correctement. Reportez-vous à votre manuel d’utilisation pour connaître les meilleures pratiques.

4. Nettoyez la sonde thermique (pour les appareils catalytiques)
Le thermomètre du catalyseur sert à indiquer la température interne des gaz lorsqu’ils traversent le catalyseur. Pour garantir des relevés précis, le thermostat doit être nettoyé au moins une fois par an. Utilisez du papier de verre de grain 220 pour nettoyer toute accumulation sur la sonde.

5. Nettoyez la vitre
Une fois qu’elle a refroidi, ouvrez la porte de votre foyer pour avoir accès aux deux côtés de la vitre. Nettoyez les deux faces à l’aide d’un chiffon doux et d’un nettoyant pour vitres de foyer. Remarque : il est important d'utiliser un nettoyant pour vitres de foyer, car les nettoyants traditionnels peuvent laisser des résidus chimiques sur la vitre qui, lors du redémarrage du foyer, peuvent créer des odeurs toxiques ou endommager la vitre de manière permanente.

ASTUCE DE PRO : Les résidus de créosote sont parfois difficiles à éliminer sur le verre. En effectuant un nettoyage quotidien rapide de la vitre, ils seront plus faciles à enlever et votre vitre aura l'air plus neuve plus longtemps.

6. Inspectez le registre
Vérifiez le registre pour vous assurer qu’il fonctionne correctement et qu’il ne comprend pas de débris ou d’accumulation qui pourrait empêcher son ouverture ou sa fermeture complète.


6 moyens de prévenir l’accumulation de créosote dans votre poêle à bois

  1. Faites brûler le poêle en laissant le contrôle de tirage grand ouvert pendant environ 10 à 15 minutes chaque matin pendant la saison de combustion.
  2. Faites brûler le poêle en laissant le contrôle de tirage grand ouvert pendant environ 10 à 15 minutes chaque fois que vous ajoutez du bois frais. Cela permet au bois de se transformer plus rapidement en charbon de bois et cela permet de consumer les vapeurs de gaz non brûlés qui pourraient autrement se déposer dans le système.
  3. Ne brûlez que du bois sec! Évitez de brûler du bois humide ou vert. Un bois sec a été séché pendant au moins un an.
  4. Un petit feu chaud est préférable à un grand feu qui couve et qui peut entraîner le dépôt de la créosote dans le système.
  5. Élaborez une routine pour inspecter le combustible, le brûleur à bois et la technique de cuisson. Vérifiez quotidiennement l'accumulation de créosote.
  6. La cheminée et le raccord de cheminée doivent être inspectés au moins une fois tous les deux mois au cours de la saison de chauffage pour déterminer s’il y a accumulation de créosote. Remarque : Il est préférable de faire nettoyer le système de cheminée et l’appareil par des ramoneurs compétents deux fois par an pendant la première année de fonctionnement, puis au moins une fois par an par la suite ou lorsqu'une couche importante de créosote s'est accumulée (environ 3 mm ou 1/8 po)
Vous souhaitez obtenir d'autres conseils pour votre foyer? Apprenez-en davantage sur la meilleure façon d'allumer et d'entretenir votre feu :
Meilleures pratiques pour démarrer un feu de bois
Astuces pour démarrer un feu dans un foyer froid